Implantation, installation de la piscine

Il est indispensable avant l’ouverture des travaux de définir avec exactitude les limites de l’implantation de votre bassin. Vérifiez  qu’aucun réseau d’eau ou d’électricité ne traversent l’endroit choisi pour la construction. Choisir un lieu de préférence ensoleillé, non venté et à l’abri des regards.  Ce type d’ouvrage sera réalisé en général par un professionnel. L’étude du terrain est important et seul un homme de l’art est habilité à le faire. La nature du sol est primordiale. Pour cela il faudra se renseigner et si besoin demander une étude de sol.

La coque polyester sera installée sur un terrain plat, homogène, stable et sec.

Le terrassement, opération essentielle, dans la réalisation de cet ouvrage devra respecter scrupuleusement les tracés et les côtes établies. Cet ouvrage s’exécute avec différents engins mécaniques ou manuels suivant la complexité de l’ouvrage.

On pose un géotextile au fond de la cavité, on remblai avec du gravier où le bassin sera déposé dessus ou directement dans son logement à l’aide d’engins. La coque est déposée sur le radier et les raccordements se feront avant de caler le bassin. Une dernière vérification sur le positionnement de la coque sera effectuée avant de la décrocher afin que la mise à niveau soit parfaite. Le remblaiement sera alors effectué manuellement avec du gravier concassé afin d’obtenir une homogénéité. Ce gravier va permettre d’amortir des éventuels mouvements de sol et avoir une action drainante autour de la structure. Votre bassin mis en place, l’ensemble de la filtration et de tous les différents systèmes branchés, la création des margelles ou terrasse effectuée, il ne restera plus qu’à remplir le bassin.

Son budget

Selon la technique de pose réalisée par un professionnel, l’achat des différents matériaux et accessoires (décoration)  ainsi que de la coque, le prix peut différencier. En général il faut débourser entre 80 € et 100 € par m2 soit un budget qui peut atteindre facilement 30 000 €.