Protéger votre piscine de la saison hivernale

Fini l’été, le maillot et les baignades ! Voici le temps pour hiberner sa piscine :  L’hiver pointe le bout de son nez !

Cette opération est importante et cruciale pour la bonne sauvegarde de votre piscine. Tous les matériels d’équipements doivent également être mis à couvert des intempéries pour leur protection.

Heureusement qu’il n’est pas nécessaire de changer l’eau tous les ans ou de laisser le bassin désempli pendant la saison d’hiver.  Tous les 3 ou 5 ans seront suffisant. Vider totalement le bassin, impliquerait la dégradation du bassin: la pression d’eau exercée sur la structure est indispensable pour la durabilité de votre bassin sans compter aussi que votre liner serait détérioré si votre piscine restait à vide : le liner doit être immergé.

Pourquoi et quand hiberner sa piscine ?

A l’approche de l’hiver les températures décroissent, ce qui peut entraîner la formation du gel sur la piscine. Pour éviter d’éventuels dégâts occasionnés par le gel ou par d’autres risques survenus pendant l’hiver, mieux vaut préserver votre piscine en la protégeant.

En général il est conseillé d’effectuer l’hivernage de votre bassin dès lors que la température de l’eau avoisine les 12°, cela va éviter la prolifération des germes, bactéries, algues, micro organismes…La bonne remise en service de la piscine l’été suivant dépendra de la qualité de l’eau.

Techniques d’hivernage

Actif : On ralentit le fonctionnement ; la piscine est complètement arrêté 2 ou 3 heures par jour suffisent à maintenir l’eau en mouvement et à faire fonctionner tous les équipements afin de conserver une bonne qualité de l’eau. Cette méthode ne convient pas aux régions trop froides où le gel risque de perdurer.

Avantages et inconvénients :

Méthode d’hibernage facile à mettre en place – remise en route plus vite – l’eau est préservée (meilleure qualité) – fonctionnement constant des équipemements (pas de risque d’accident mécanique car pas d’arrêt) – nettoyer le bassin souvent si absence de bâche – consommation électrique importante – entretien quotidien de la piscine (produits et niveau de l’eau) Il est conseillé d’installer un anti gel (coffret)

Passif : Arrêt complet des équipements qui permettent de faire fonctionner la piscine. On couvre la piscine d’une bâche (manuelle ou automatique ou d’un abri) pour la protéger de tous les désagréments qu’apporte l’hiver. Méthode adaptée aux régions froides où le risque de gel est important.

Avantages inconvénients :

pas beaucoup d’entretien pendant l’hiver – pas de consommation électrique – remise en fonction plus onéreuse (arrêt long et obligation d’utiliser des produits de traitement et de vérifier tous les équipements)